Aujourd'hui les chambres américaines ont voté la première partie du budget pour les Etats Unis.

Les démocrates d'Obama veulent augmenter les recettes par des impots nouveaux et le recours au déficit budgétairepar augmentation de la dette.

Les républicains veulent limiter les dépenses de fonctionnement ne pas augmenter les impots et limiter le déficit budgétaire.

Cette situation c'est la situation que nous retouvons dans tous les pays occidentaux, y compris en France même si notre gouvernement actuel ferme les yeux en se disant nous verrons plus tard, en espérant la reprise américaine qui ne viendra peut être pas, mais pourquoi devons nous faire face à ce problème ?

L'économie mondiale a changé, les pays occidentaux ne tirent qu'en partie la croissance mondiale, en effet notre consommation participe encore un peu à cette croissance grace à la valeur ajoutée, mais la réalité d'ici les 2 ou 3 ans à venir ce seront les pays d'extrême orient qui réaliseront le principal de la croissance. Cette nouvelle donne c'est la mondialisation que nous refusons d'appréhender et d'accepter, nous voulons maintenir les acquis ne pas faire évoluer nos sociétés, certaines économies occidentales arriveront à prendre le virage leur seul handicap résidera dans leur dette qu'ils auront beaucoup de mal à réduire, la France sera à la traine parce que depuis les années 80 nous allons sytématiquement dans le mauvais sens, à savoir nous nous arc boutons sur les acquis et n'acceptons pas cette modification de l'économie mondiale.

Certains de nos politiques nous racontent que nous devons refuser la mondialistion, mais comment faire vivre notre économmie juste sur notre seul débouché, et les français sont-ils d'accord pour renoncer à leur confort de vie, tout cela est complexe mais pas sans solution la première serait pour nos politiques d'étudier le problème, d'accepter cette nouvel donne et d'étudier les solutions en redynamisant nos PMI-PME en trouvant des solutions permettant d'améliorer leur compétitivité, de façon qu'elles puissent retrouver de la tésorerie pour mieux se développer....

La question ont-ils suffisamment de courage pour entreprendre cette réforme?