De plus en plus d'articles sur les blogs parlent de cette France de l'interdit.

Notre pays est dirigé par des politiques qui ont par opportunisme abandonné une partie de leur conviction marxiste.

En effet, prenons les écologistes, parlent-ils vraiment d'écologie, non ils veulent remodeler notre société suivant leur critères, en modifiant notre façon de penser. Pour cela ils se servent de l'écologie comme fil conducteur et préconisent une modification totale de notre société allant jusqu'à la déflation. pour les socialistes la situation est identique, philosophie dt durs se serrent les coudes à gauche plus près de Mélenchon que de la social démocratie, les soi-disants plus modérés déforment leurs pensées de façon à nous manipuler pour que nous adhérions à leur vision sociétale, ce qui expliquent leurs mensonges, et ils ont fais leur doctrine de la phrase "Mentez, mentez encore et toujours, il en restera bien quelque chose. Plus un mensonge est gros, plus il a des chances d'être cru". voir affaire Cahuzac.

Au nom de la liberté ils vont libéralisé le cannabis et taxé les cigarettes, car comme vous le savez le tabac est beaucoup plus nuisible que le cannabis. Au nom de la protection des individus ils vont modifié les vitesses autorisées sur les route de France, car comme vous le savez tous les automobilistes sont des délinquants. Au nom de l'égalité ils vont taxé les hauts revenus mais surtout pas toucher à leurs avantages de responsable politique. Au nom de la responsabilité collective ils vont augmenté les impots pour que nous puissions diminué les déficits, car comme vous le savez les responsables des collectivités gèrent notre pays en bon père de famille, et il ne faut surtout pas leur dire que certaines de leurs dépenses sont inutiles et trop couteuses, il vous sera répondu que vous n'y connaissez rien. Au nom de la laicité, ils vont essayé d'éradiqué notre référence judéo-chrétienne, tout en valorisant la religion mulsumanne  etc....

Les exemples sont tellement nombreux que nous ne pouvons pas relevé toutes les modifications sociétales qui se développent quotidiennement, même les réformes nécessaires sont utilisées pour diviser la société française car le but est d'éviter qu'elle ne se retrouve sur un sujet unique, l'exemple du mouvement des bonnets rouges à montrer la limite à ne pas dépasser.

La situation actuelle n'est pas sans rappeler le règne de Louis XVI, un roi à l'écoute mais qui se rangeait derrière le dernier qui avait parlé, une situation économique difficile, un engagement militaire contre les anglais, une population qui subissait le manque de travail, les impots, et l'insécurité.....Les notables qui étaient dispensés de payer l'impot....

Le politiquement correct vise à limiter les contestataires en les cantonnant dans un language stéréotypé, et les bien pensants essayent de faire pression pour que le pouvoir médiatique empêche les manifestations d'opinion trop à la marge de ce politiquement correct, le résultat la montés du FN qui réunit sous son drapeau les contestatires qui ne représentent pas le FN mais la seule voie qui permette de s'exprimer contre cette privation de liberté. Depuis Jospin le parti socialiste fait une différence entre le peuple et la nomenklatura de gauche,  cette philosopjie pepermet à la gauche d'afficher un dogmatisme qui met le pragmatisme de la droite en difficulté, le problème réside dans qui a la maîtrise de la situation actuelle et la nous n'avons pas de réponse.