Si vous relisez mes commentaires du début de l'intervention au Mali, je pronostiquais 5000 hommes à terme et une action dans la durée, je me demande aujourd'hui

  1. comment le gouvernement français va pouvoir tenir ses engagements d'un retrait au mois de Mars,alors qu'il est passé des 2500 militaires prévus au départ à 4500 aujourd'hui.
  2. comment il va gérer le problème touaregs auxquels il doit dire merci pour l'aide qu'ils ont apporté aux Français et aux force du Niger,
  3. comment il va gérer la mise en place de la force africaine qui n'est pas prête à prendre la relève dans un contexte non pacifié,
  4. comment il va financer ces dépenses supplémentaires 100 millions d'euro aujourd'hui

Il fera probablement comme d'habitude,

  1. quand il annonce après les augmentations d'impots c'est fini il n'y en aura pas d'autre, 4 mois plus tard il étudie de nouveaux impots,
  2. quand il prévoit un budget équilibré avec un retour à la croissance au minimum à 0,8%, 5 mois plus tard croissance nul,
  3. quand il prévoit cet ineptie de crédit d'impots aux entreprises et qui compte tenu de la non croissance n'est plus financé
  4. etc.....

Pour le Mali nous allons y rester beaucoup plus longtemps que prévu, car si nous quittons le pays trop nous risquons d'y retourner rapidement.

Pourquoi parceque les terroristes ne peuvent être controlé que si nous restons sur place et compte tenu de la grandeur du pays ce sera très difficile car les terroristes agiront aux endroits ou l'armée française ne se trouve pas